Historique

    Créé en 1935, le Département de Langue et de Littérature françaises est l'un des plus anciens de la Faculté des Lettres.

   La conception des programmes, modelée dès l'origine sur le cursus des études littéraires  homologues dans les Universités françaises,  a évolué au fil des années. On remarque ainsi l'introduction progressive de matières qui répondent à des exigences nouvelles : la  critique et la théorie littéraire dans les années 70, la phonétique, la lexicologie et les écoles linguistiques dans les années 1980, la sémiotique et la littérature comparée dans les années  1980, puis plus récemment la didactique et les rapports entre Littérature et arts. Une nouvelle réforme des programmes, qui devrait entrer en vigueur  à la rentrée 2013, propose une diversification et une ouverture des études littéraires à d'autres horizons avec des cours intitulés : Littératures francophones, Littérature mondiale et Le discours journalistique.

   Situés d'abord au rez-de-chaussée du Bâtiment principal de la Faculté des Lettres, les bureaux du Département de Français ainsi que sa Bibliothèque et son secrétariat occupent actuellement une partie du 3e étage du nouveau Bâtiment.

   Depuis sa création et jusqu'en 1976, le Département a été dirigé le plus souvent par des universitaires français, au nom souvent prestigieux : Jean-Marie Carré, René Etiemble, Georges Couton, Jean Schérer, Henri Bouilher et Jean-Yves Tadié, qui sera le dernier à occuper ce poste.

   Mais jusque dans les années 90, le corps enseignant comptera parmi ses rangs des professeurs français, notamment  Guy Borréli (1976-1983) et Jean-Louis-Backès (1983-1990), ainsi que des coopérants ou des chercheurs  qui ont assuré le plus souvent des cours de linguistique, de littérature française ou de civilisation : Michel Zanotti, Jean-Luc Hennig, Jean-Gérard Lapacherie, Michel Collomb, Robert Ilbert, Henry Laurens, Denis Louche, Dominique Combe, Alain Bourdon, pour n'en citer que quelques-uns.

   Pendant près d'une quinzaine d'années (1965-1980), le cours de latin et de civilisation gréco-romaine a été enseigné par le professeur Daumal, frère du célèbre poète surréaliste.

   Mais le Département bénéficie également de l'apport d'une équipe d'enseignants égyptiens dont le nombre est allé croissant avec les années et dont les domaines de spécialisation couvrent, depuis une vingtaine d'années, l'ensemble des matières enseignées. Parmi les pionniers, on peut citer, Moenès Taha Hussein et Raymond Francis. Après la crise de Suez, c'est Raouf Kamel qui sera nommé à la tête du Département (1957-1960).

  À quelques exceptions près, les membres du corps enseignant, de nationalité égyptienne, sont issus du Département lui-même et ont eu l'occasion au cours de leur formation de bénéficier de bourses de documentation et de stages en France, octroyés par le gouvernement français, ou de bourses d'études pour l'obtention du doctorat proposées par le gouvernement égyptien.

    Depuis 1976, se sont succédés à la direction du Département :

-         Hussein Nassar, chargé, en tant que Doyen de la Faculté d'administrer le Département entre 1976 et 1978.

-         Samia Assad (1978-1985)

-         Amal Farid (1985-1991)

-         Hanaa Fahmi (1991-1997)

-         Amina Rachid (1997-1998)

-         Christine Iskandar (1998-2001)

-         Aïda Hosni (2001-2004)

-         Gharraa Mehanna (2004-2010)

-         Randa Sabry (depuis 2010)

 

 

Presets
BG Color
BG Patterns
Accent Color
Apply